Découvrez
l'histoire de la prohibition

À l’occasion des 100 ans de la prohibition, Tourisme Haut-Richelieu, en partenariat avec le Musée du Haut-Richelieu, le Lake Champlain Basin Program (LCBP) et le Champlain Valley National Heritage Partnership (CVNHP), est fier d’annoncer qu’une série d’attraits touristiques liés à la prohibition et au commerce entre le Québec et les États-Unis verra le jour dès l’été 2021. Tourisme Haut-Richelieu développe l’exposition itinérante – La prohibition, bilingue comprenant des contes numériques et une série web qui se promènera dans la grande région du lac Champlain, soit dans le Haut-Richelieu, Brome-Missisquoi, et dans les États du Vermont et de New York.  

Capsules historiques

Découvrez les quatre émissions culturelles, patrimoniales et touristiques qui porteront sur 4 grands thèmes ayant marqué l’histoire et le paysage du Haut-Richelieu. Ces thèmes démontrent également les liens étroits et privilégiés entre les communautés qui vivent dans la vallée du lac Champlain, de part et d’autre de la frontière. Les thèmes sont : l’ère des contrebandiers et de la prohibition, l’arrivée et l’installation des loyalistes et des Acadiens, l’histoire du commerce et du chemin de fer canadien et, finalement, l’histoire de la présence militaire et des conflits armés.

Bonifiez l’expérience avec les quatre contes numériques bilingues couvrant chacun des quatre thèmes de la diffusion web. Ces contes en anglais et en français seront une variante fictive de l’histoire. Pour les écouter, cliquez ici !

Les lieux d’exposition

De juillet à août, l’exposition se tiendra à trois endroits différents dans les municipalités de Bromont et Saint Albans au Vermont. En octobre, les visiteurs pourront voir l’exposition à l’hôtel de ville de Mont-Saint-Grégoire. Puis, la microbrasserie La Terre à Boire à Saint-Blaise-sur-Richelieu l’accueillera pour le mois de novembre. De décembre à janvier, ce sera au tour de la municipalité de Saint-Valentin d’exposer.

En septembre 2021, le Musée du Haut-Richelieu tiendra une exposition sur les Années folles incluant un segment sur la prohibition. Ce dernier s’ajoute à l’exposition itinérante qui aura débuté en juin. Des codes QR permettront aux visiteurs d’avoir accès à plusieurs compléments bilingues.

Les contrebandiers d'ici !

Attention, ce contenu s’adresse à des personnes avisées de 18 ans et plus !

Le Haut-Richelieu compte 4 microbrasseries artisanales, 2 vignobles et 2 cidreries. Pourquoi ne pas faire une route des contrebandiers de la région tant qu’à y être ?

Les deux vignobles vous accueilleront dans des lieux enchanteurs, entourés de nature et de vignes. Et si vous êtes plus cidres que vins, il y a les cidreries du Mont-Saint-Grégoire qui sont là pour vous avec leurs boissons rafraîchissantes.

Finalement, empruntez les belles routes de campagne pour goûter aux bières du Domaine Berthiaume, de chez Lagabière ou encore de OverHop ! En plus, les amateurs de gin seront servis à la Terre à boire qui produit leur fameux Les herbes folles. 

 

Les années folles...

Une effervescence aux frontières de l’immoralité

La période des Années folles se situe après une première guerre mondiale destructrice et meurtrière. La crise économique du début des années 1920 met en lumière toute la privation dont les habitants de part et d’autre de la frontière canado-américaine ont dû faire preuve durant la guerre. La fin de la récession en 1922 marque l’essor d’une société de loisirs jamais vue auparavant. Saint-Jean-sur-Richelieu devient un carrefour de la vie nocturne entre les États-Unis et Montréal. Son magasin de la Commission des liqueurs et ses hôtels sont pris d’assaut par les touristes américains venus se désaltérer.